Le top 3 des marques employeur au top !

Le top 3 des marques employeur au top !

Temps de lecture: 
4

À l’heure où le marché de l’emploi est sous tension et où la guerre des talents « fait rage », les entreprises ne peuvent se contenter d’une marque employeur passive, qui n’a rien d’autre à proposer qu’une chaise, un ordinateur, un contrat et un salaire. Le « matériel » n’est plus la seule composante de la différenciation. Les talents veulent rêver ou, à minima, percevoir autre chose que les codes conservateurs de l’entreprise à papa. Et à ce petit jeu, certaines marques surperforment. Pass-On tient son trio de tête.

#1 Les pros de la com : Michel et Augustin

La célèbre marque de produits alimentaires Michel et Augustin maîtrise l’art de ne pas passer inaperçu par des vidéos audacieuses, osées et surtout inspirées. Dernière opération en date : un recrutement à la criée dans le métro parisien ! « Est-ce que quelqu’un connait quelqu’un qui connait quelqu’un qui aurait besoin d’un job ? ». La responsable RH, Anne-Claire, a donné de la voix pour trouver des personnes « qui auraient le power ». Et ça paie ! Quasi 1 000 candidatures reçues, sans compter un beau buzz sur les réseaux sociaux qui servira la marque dans ses prochaines pérégrinations RH.

#2 Le storytelling selon Virgin Atlantic Airways

Avec sa vidéo façon blockbuster hollywoodien, Virgin Atlantic Airways s’est donné les moyens de ses ambitions. La compagnie a braqué les projecteurs sur ses collaborateurs, habillés en super-héros pour l’occasion.

À la faveur d’un storytelling bien huilé, la vidéo embarque le public dans des péripéties à rebondissements. En filigrane, la marque témoigne de sa reconnaissance à ses salariés et envoie le message aux candidats. Originalité, implication des collaborateurs, culture d’entreprise… ce projet coche toutes les (bonnes) cases. On applaudit.

#3 Spotify : une playlist pour passer un message

La célèbre plateforme de musique en streaming a lancé une campagne, « Join the band ? » pour recruter des talents. Comment ? Grâce à une playlist. Forcément. À la fin de la lecture, les utilisateurs peuvent entendre le message d’un recruteur : « Je suis un ninja chasseur de tête. Crois-le ou pas, je recherche des candidats qui veulent vivre pour toujours et peut-être rejoindre le groupe. Es-tu heureux dans ton poste actuel ? […] ».

Alors oui, si vous êtes sur une playlist de Queen, entendre la voix du recruteur entre deux envolées mélodiques de Freddie Mercury n’est pas forcément réjouissant, on vous l’accorde. Mais le fait d’intégrer une offre d’emploi là où l’auditeur attendrait une pub est une belle idée !

TOUS NOS ARTICLES !

Un week-end accrobranche ou un escape game ont-ils un intérêt autre que ludique ? Oui, le teambuilding comme tout...Lire la suite
Envie d'apprendre de nouvelles techniques et de vous perfectionner en cuisine ou en pâtisserie à Paris ? Cuisinière de...Lire la suite
Alors que la technologie des appareils numériques est plus que jamais à pleine maturation, on assiste à un effet de...Lire la suite

Les autres publications

Ah, ces bonnes vieilles valeurs… On les aurait presque oubliées. Mais comment sont-elles revenues à l’ordre du jour ?...Lire la suite
Flashback. Dans la 2 e partie du 20 e siècle, le défi de l’économie était productiviste. L’enjeu était simplement de...Lire la suite
Les intros, on les aime chiffrées chez Pass On . Annonçons la couleur sans tergiversations : 95% des candidats...Lire la suite

The Must Read List